LM-Syntette

Combinaison d’une curette universelle et d’une curette de finition, elle est conçue pour éliminer le tartre supra- et sous-gingival.

Pour les surfaces concaves comme convexes. Les surfaces distales et mésiales du même espace interdentaire peuvent être traitées avec la même tête d’instrument. Convient parfaitement aux techniques verticales et horizontales.

Conception :

  • Deux tranchants elliptiques
  • Une pointe arrondie

LM‑Syntette : histoire du Dual-Gracey original

À la fin des années 1970, un dentiste suédois, Leif Ericsson, responsable du service de périodontologie de l’hôpital de Västervik, était confronté à la complexité et au nombre considérable des instruments disponibles pour les spécialistes des soins parodontaux. N’existe-il pas un moyen plus facile et un instrument plus simple, se demanda-t-il ?

Une simple pensée comme une autre.

Il se pencha alors sur la conception et la fonction des différents instruments et eut l’idée de combiner deux instruments très populaires qui, néanmoins, nécessitaient de changer d’instrument dans le même espace interproximal : Gracey 11/12 pour les surfaces mésiales et Gracey 13/14 pour les surfaces distales. La Syntette est ainsi née de la synthèse de ces deux curettes.

Une rencontre dans le train

Cette idée a d’abord pris la forme d’un croquis dessiné sur un papier… qui a fini dans un tiroir. Plus tard, dans les années 1980, alors qu’il se tenait debout dans un train de banlieue bondé de Stockholm de retour du Congrès dentaire Swedental, il rencontra, par pure coïncidence, l’homme qui se tenait près de lui : le dentiste Pekka Kangasniemi, fondateur des instruments LM. Ils se mirent à discuter de son idée et de la curette Gracey à deux côtés : la LM‑Syntette était née. Un instrument tout en rondeur convenant à toutes les surfaces de toute la dentition, qui permet de passer facilement d’une dent à une autre sans changer d’instrument.

Tout simplement ingénieux.

Choose your preferred language